L’univers strategique

Mar 29, 18 L’univers strategique

 

La stratégie est dans la plupart du temps liée aux caractéristiques de l’univers dans lequel la société évolue.

Son concept prend sens par rapport à un univers concurrentiel.

Le besoin (et la possibilité) de stratégie se manifeste généralement que lorsqu’il y a situation concurrentielle.

Donc chaque entreprise doit établir une différence par rapport à ses adversaires (ou ses concurrents) (par exemple, en faisant des choses différentes).

Elles doivent créer plus de valeur au bénéfice des clients (fidélisation…).

On donne l’exemple des grands opérateurs télécoms “Orange et Paritel” qui proposent des offres variées (fibre optique, forfaits mobiles…), afin de satisfaire leurs clients.

L’objectif de Paritel et Orange, étant de préserver dans la durée une meilleure performance que les concurrents.

 

En d’autres termes, la stratégie est la recherche des modalités d’obtention et de protection d’un avantage concurrentiel durable.

Si concurrence et stratégie sont indissociables, les comportements que les entreprises peuvent déployer dans cet univers sont cependant divers.

 

   Dynamique et innovation de la concurrence :

La concurrence, nourrie l’emploi d’une variété d’armes (organisationnelles, commerciales, technologiques…), fait de l’environnement de l’entreprise un univers changeant.

Le concept de stratégie s’impose comme une nécessité.

Cet univers appelle une réflexion pour écarter les menaces ou s’y préparer, tirer avantage des opportunités, imaginer des scénarios d’évolution.

 

Plus fondamentalement, un univers changeant est l’opposé d’un monde clos, c’est-à-dire d’un monde possédant un nombre fini d’états dont l’occurrence ne peut vraiment surprendre les acteurs qui évoluent.

Même si une entreprise cherche à atteindre une certaine position et à la protéger, elle fait face à un monde ouvert où des événements nouveaux et inattendus peuvent survenir (arrivée de concurrents, faillites d’alliés, évolution des modes de consommation des clients…), précisément parce que, alors que l’entreprise formule et déploie sa stratégie, les concurrents font de même.

 

  Management strategique :

Le management stratégique désigne la façon de faire des choix pour construire progressivement des ensembles d’opportunités et imaginer des trajectoires de développement dans un environnement changeant et partiellement imprévisible.

En ce sens, la stratégie est un processus qu’un état.

Dans un univers concurrentiel, chaque mouvement d’un protagoniste pousse les autres à se mouvoir (améliorer les services, les offres, les produits…).

 

Une bonne partie de la doctrine en management stratégique a plaidé en faveur d’une démarche systématique et rationnelle d’instruction des questions stratégiques, par exemple en s’efforçant de concilier les réponses à quatre questions fondamentales qui sont en même temps des composantes de la stratégie :

 

– Qu’est-ce que l’entreprise pourrait faire eu égard aux possibilités du marché ?

– Qu’est-ce que l’entreprise a la capacité de faire compte tenu de ses ressources et de ses compétences ?

– Que veulent faire les responsables (quels sont leurs valeurs, leurs aspirations, leurs idéaux personnels) ?

– Qu’est-ce que l’entreprise doit faire en termes de responsabilité vis-à-vis du public autre que les actionnaires ?