Recent Posts

  Commercialiser un nouveau produit : comment faire ?

Avr 23, 18   Commercialiser un nouveau produit : comment faire ?

 

  Les techniques de commercialisation :

 

Le lancement d’un nouveau produit dans votre entreprise demande une stratégie bien exécutée et bien élaborée pour garder l’avantage et votre place sur le marché.

 

  Les étapes d’un bon plan marketing :

 

Contexte de l’entreprise en planification marketing

Data mining : analyse des ventes, de la performance et des données des exécutions précédentes et en cours.

Connaissance du marché : Études et analyses de marché, environnement externe et SWOT-FFOM.

Profil de l’entreprise : triangle d’influence de la proposition de plan, grille d’autoévaluation, place sur les trois paliers et cibles d’amélioration.

Proposition de plan marketing

– Synthèse des analyses de l’environnement ;

– Analyse concurrentielle ;

– Hypothèse de planification, risques et contraintes ;

– Avantage concurrentiel ;

– Estimation / Demande ;

– DAS / Segmentation / Ciblage ;

– Axe de différenciation ;

– Positionnement ;

– Objectifs marketing ;

– Stratégie concurrentielle ;

– Élaboration des choix sur le mix marketing ;

– Liste des activités et calendrier prévisionnel ;

– Budget marketing et KPI (indicateurs) ;

– Conclusion de la planification marketing et recommandation ;

 

Dix champs de contribution du plan marketing à exécuter

Définition du marché, Produits / services, marchés cibles, compétences stratégiques, stratégie de marché, frontière de l’activité de l’entreprise et business model, ROS, AT, ROA et ROE, perception de la valeur de l’entreprise (capital marque, bourse…).

 

 

 

Sept moteurs stratégiques de l’entreprise

– Comprendre et satisfaire profitablement les clients ciblés ;

– Innover continuellement en matière de produits et de services ;

– Chercher par tous les moyens des avantages de coût sur la concurrence ;

– Se donner une stratégie de marché pertinente et profitable et la faire évoluer de façon opportune ;

– Bâtir ou changer l’organisation pour exécuter ses stratégies de marché ;

– Protéger les ressources stratégiques de l’entreprise ;

– Gérer les risques d’affaires afin de diminuer la vulnérabilité de l’entreprise.

 

Plusieurs éléments sont disponibles dans les ressources informationnelles d’une entreprise pour constituer ces bases de planification.

L’entreprise établit ses plans sur la base de ce qu’elle sait, puis en faisant des hypothèses sur ce qu’elle ne sait pas et sur les évolutions probables de ce qu’elle sait dans le futur.

 

  Opérateurs télécoms : la guerre est déclarée !

La France est, au jour d’aujourd’hui, un excellent terrain de chasse pour les opérateurs télécoms.

Les deux plus gros opérateurs “Paritel et SFR” se suivent au centime près pour éviter de perdre la face.

Mais Paritel reste toujours en tête de liste vu qu’il offre à ses clients des forfaits aux meilleurs prix ; il leur permet de téléphoner pas cher, afin de les “convertir” puis de les “fidéliser”.

Cette entreprise poursuit ses objectifs de reconquête des marges !

read more

‘‘… Un etat de sante tres affaibli… ’’

Avr 03, 18 ‘‘… Un etat de sante tres affaibli… ’’

 

Comment va-t-il pouvoir assurer sa defense ?


Après plusieurs avis médicaux, aussi contradictoires les uns que les autres, la défense de l’islamologue suisse, Tariq Ramadan, a récemment contesté une expertise médicale sommaire et incomplète effectuée par le docteur Guerguen. À cet effet, les trois juges d’instruction en charge de cette affaire, se sont retrouvés dans l’obligation de revoir leur décision.
Un nouvel examen médical a don été diligenté. Celui-ci a eu lieu le mardi correspondant au 27 mars 2018. Deux neurologues, le docteur Olivier Gout et François Chedru, ont examiné le théologien durant une heure et quart. Les deux médecins feront part de leurs conclusions d’ici fin mars. En raison de la complexité de la charge à laquelle devront faire face les deux experts, cette date à été repoussée au 15 du mois prochain.
En attendant le verdict, l’état de santé de l’intellectuel inquiète. Maitre Marc Bonnant, l’avocat du Suisse, avait rendu visite début mars, à son client. Il indiquait ainsi, que ce dernier lui avait paru gravement affaibli, et ‘‘ il se sait, en effet, affaibli ’’. Sa santé prose désormais un problème médical avec instabilité.
Quant à son épouse, Mme Iman Ramadan, cette dernière s’étonne par rapport à l’incompatibilité des diverses conclusions médicales, là ou normalement, il y avait un consensus.
Elle affirme que son mari souffre depuis quelques années d’une sclérose en plaques ainsi que d’une autre neuropathie non encore identifiée. Elle dénonce également la présence de risques d’effets permanents sur la santé de son époux qui se plaint régulièrement de nombreuses douleurs ; maux de tête, engourdissements et fourmillements au niveau des membres inférieurs ainsi que des troubles de la mémoire et du sommeil.
‘‘ Pour amorcer ses douleurs, seules quelques séances de kinésithérapie viennent le soulager ’’ annonce Mme Iman.

Le droit à une protection consulaire, apres 55 jours d’incarceration


Le lundi 26 mars, soit 55 jours après sa mise en détention, l’intellectuel suisse, Tariq Ramadan, a reçu à la prison de Fleury-Mérogis, la visite officielle du consulat général suisse. Rappelons que le professeur d’études islamique à l’université d’Oxford, est un citoyen suisse, né en Suisse, et n’est détenteur que d’un (unique) passeport suisse.
Après sa visite, le corps diplomatique était sorti ‘‘ choqué ’’ de l’état de santé fragile du professeur ainsi que des circonstances indignes de son incarcération par les autorités judiciaires parisiennes.
Le consulat s’est engagé par ailleurs, à s’entretenir avec les membres du gouvernement suisse pour débattre le dossier de l’islamologue, notamment le traitement indignes qu’il reçoit, les circonstances préoccupantes de son état de santé, ainsi que le déni de son droit à la présomption d’innocence.

L’empirement rapide de la santé du quinquagénaire, devrait probablement présenter un élément majeur pour encourager les autorités suisse concernées, à demander la libération immédiate de leur concitoyen, afin qu’il puisse se soigner convenablement et dans les meilleures conditions pour réussir à mettre en place une stratégie de défense solide.
Le gouvernement suisse, est appelé par conséquent à entreprendre toutes les procédures nécessaires pour garantir le respect des droits du théologien.

read more

L’univers strategique

Mar 29, 18 L’univers strategique

 

La stratégie est dans la plupart du temps liée aux caractéristiques de l’univers dans lequel la société évolue.

Son concept prend sens par rapport à un univers concurrentiel.

Le besoin (et la possibilité) de stratégie se manifeste généralement que lorsqu’il y a situation concurrentielle.

Donc chaque entreprise doit établir une différence par rapport à ses adversaires (ou ses concurrents) (par exemple, en faisant des choses différentes).

Elles doivent créer plus de valeur au bénéfice des clients (fidélisation…).

On donne l’exemple des grands opérateurs télécoms “Orange et Paritel” qui proposent des offres variées (fibre optique, forfaits mobiles…), afin de satisfaire leurs clients.

L’objectif de Paritel et Orange, étant de préserver dans la durée une meilleure performance que les concurrents.

 

En d’autres termes, la stratégie est la recherche des modalités d’obtention et de protection d’un avantage concurrentiel durable.

Si concurrence et stratégie sont indissociables, les comportements que les entreprises peuvent déployer dans cet univers sont cependant divers.

 

   Dynamique et innovation de la concurrence :

La concurrence, nourrie l’emploi d’une variété d’armes (organisationnelles, commerciales, technologiques…), fait de l’environnement de l’entreprise un univers changeant.

Le concept de stratégie s’impose comme une nécessité.

Cet univers appelle une réflexion pour écarter les menaces ou s’y préparer, tirer avantage des opportunités, imaginer des scénarios d’évolution.

 

Plus fondamentalement, un univers changeant est l’opposé d’un monde clos, c’est-à-dire d’un monde possédant un nombre fini d’états dont l’occurrence ne peut vraiment surprendre les acteurs qui évoluent.

Même si une entreprise cherche à atteindre une certaine position et à la protéger, elle fait face à un monde ouvert où des événements nouveaux et inattendus peuvent survenir (arrivée de concurrents, faillites d’alliés, évolution des modes de consommation des clients…), précisément parce que, alors que l’entreprise formule et déploie sa stratégie, les concurrents font de même.

 

  Management strategique :

Le management stratégique désigne la façon de faire des choix pour construire progressivement des ensembles d’opportunités et imaginer des trajectoires de développement dans un environnement changeant et partiellement imprévisible.

En ce sens, la stratégie est un processus qu’un état.

Dans un univers concurrentiel, chaque mouvement d’un protagoniste pousse les autres à se mouvoir (améliorer les services, les offres, les produits…).

 

Une bonne partie de la doctrine en management stratégique a plaidé en faveur d’une démarche systématique et rationnelle d’instruction des questions stratégiques, par exemple en s’efforçant de concilier les réponses à quatre questions fondamentales qui sont en même temps des composantes de la stratégie :

 

– Qu’est-ce que l’entreprise pourrait faire eu égard aux possibilités du marché ?

– Qu’est-ce que l’entreprise a la capacité de faire compte tenu de ses ressources et de ses compétences ?

– Que veulent faire les responsables (quels sont leurs valeurs, leurs aspirations, leurs idéaux personnels) ?

– Qu’est-ce que l’entreprise doit faire en termes de responsabilité vis-à-vis du public autre que les actionnaires ?

read more

  Apprendre les bases et les règles techniques de la photographie numérique

Mar 13, 18   Apprendre les bases et les règles techniques de la photographie numérique

 

    Se déplacer, encore et toujours !

Même si votre appareil photo dispose d’un zoom (optique ou numérique), il est capital de bien vous déplacer afin d’obtenir le meilleur angle.

Par exemple, si vous photographiez des enfants, vos photos prendront une toute autre dimension en posant un genou au sol et en vous positionnant à leur hauteur.

Vous verrez le monde comme ils le voient.

 

Dans le cas d’un bâtiment historique ou d’un arbre centenaire, faites également le tour de ce dernier pour obtenir la meilleure prise de vue.

Vous pourriez bien être surpris ! Profitez de toutes les évolutions techniques de votre appareil : autofocus, détection de visages, détection de mouvement, etc.

Il serait dommage de s’en priver, car ces fonctions ont été conçues pour améliorer vos photographies.

Au-delà de ces conseils techniques, le plus important est que vous preniez toujours du plaisir à photographier. Grâce à ces quelques bases sur l’art de la photographie, vous ne pouvez qu’aller de l’avant.

Pour d’autres fonctions et des informations plus détaillées, consultez “on a testé pour vous”.

 

   Trucs de pro pour faire de belles photos avec son iPhone

Il existe trois manières pour prendre une photo avec l’iPhone !

Lancez tout d’abord l’application “Appareil photo”, disponible sur l’écran d’accueil.

Faites glisser votre doigt sur l’écran pour accéder aux différents modes : Photo, Vidéo, Carré et Panoramique. Choisissez Photo.

Pour déclencher, la première méthode consiste à utiliser le “bouton tactile” symbolisé par un cercle blanc.

Si vous préférez utiliser un “bouton physique”, déclenchez en appuyant sur le bouton “+” ou le bouton “-” accessibles sur la tranche de l’iPhone.

 

Habituellement, ces boutons servent à augmenter le volume de l’appareil.

Troisième méthode : grâce au kit main libres livré avec l’iPhone, déclenchez en appuyant cette fois sur le bouton “+”.

Cela s’avère notamment pratique pour la prise de vue sur trépied où il ne faut surtout pas bouger. Vous déclencherez ainsi à distance.

 

   Mise au point et réglage de l’exposition par toucher :

Tous les iPhone sont équipés d’un autofocus (AF). Il s’agit d’une fonction de mise au point automatique destinée à régler la netteté d’un sujet. Il arrive parfois que l’appareil n’y parvienne pas. Vous avez beau avancer ou reculer votre appareil, rien n’y fait.

La solution : cadrez votre photo, puis tapotez l’écran sur l’objet de votre choix. Celui-ci devient net.

Avez-vous remarqué qu’en faisant la mise au point par toucher, les couleurs de prévisualisation de votre photo changent ? C’est normal !

Cette mise au point par toucher règle aussi l’exposition. Sans entrer dans les détails techniques, l’exposition désigne la quantité totale de lumière reçue par le capteur.

Une photo trop sombre sera sous-exposée alors qu’une photo trop claire sera surexposée. Il faut donc trouver le juste-milieu.

 

Pour photographier un paysage, vous touchez l’écran de l’iPhone pour régler la mise au point (même si l’autofocus devrait s’en sortir cette fois-ci) et par la même occasion, l’exposition. Un problème se pose alors.

En tapotant le ciel, la photo est surexposée et le ciel à moitié brûlé, en tapotant l’herbe, la photo est sous-exposée, beaucoup trop sombre. Comment faire ?

Dans un cas comme celui-ci, c’est l’option HDR (High Dynamic Range) qui va vous sauver la mise. Appuyer sur HDR, à gauche.

Pour faire simple, cette fonction va fusionner plusieurs photos exposées différemment afin de trouver le bon équilibre.

Pour avoir une idée sur les nouveaux produits high-tech haut de gamme, consultez le guide d’achats “on a testé pour vous”, dans lequel vous trouverez le guide du meilleur appareil photo instantané.

read more

Vin : tout savoir sur le classement des vins en France

Mar 01, 18 Vin : tout savoir sur le classement des vins en France

Souvent entre les différentes appellations qu’on retrouve sur les étiquettes des bouteilles de vin, on se perd facilement. Mais encore plusieurs consommateurs ignorent que les vins sont classés selon une classification hiérarchique. En effet, toutes les régions viticoles ont un classement qui correspond à la hiérarchisation, c’est à dire les vins sont classés entre autres selon une appellation régionale comme le Bordeaux, Languedoc ou Bourgoggne là ou le vin est produit.

Comment les vins français sont-ils classés ?

Les catégories des vins en France

Les vins français sont classés selon 4 catégories : le vin de table, le vin de pays, Appellation d’Origine Vin De Qualité Supérieure  et enfin Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Sans compter les quelques spécificités qui concernent plutôt les grands crus de Bordeaux, mais aussi de Bourgogne.

Vin de Table

C’est un vin standard, qui ne mentionne pas son origine géographique sur l’étiquette. Généralement il provient de coupages de vins venant de divers régions de France ou d’un mélange de vins venant de différents pays de la Communauté européenne. Par contre le coupage de vins avec un pays tiers est interdit.

Ce type de vin ne mentionne pas sur l’étiquette ni l’indication géographique ni nom du cépage utilisé. Il n’y a pas un critère qualitatif bien particulier à part les conditions fixées par la réglementation européenne, concernant la production et la commercialisation. Sur l’étiquette le producteur doit juste mentionner le volume, le taux d’alcool et l’embouteilleur comme l’a expliqué l’un des responsables travaillant dans la grande entreprise de négoce Raphaël Michel. Cette catégorie de vin, représente moins de 15 % des volumes totale produits en France.

Vin de Pays

En France, on dénombre 150 appellations de vin de pays, englobant toutes les zones productrices de vin. Une zone de production de vin de pays est bien sûr plus grande qu’un AOC, mais dont les restrictions sont plus souples. Ces vins ont une qualité ordinaire standard dont le producteur doit utiliser des cépages bien précis. Cette catégorie de vin ne représente que 25 % de la production total de vin en France. Ces vins sont soumis à des analyses et des tests pour être approuvés par le conseil interprofessionnel. Les vins de pays gagnent de plus en plus de l’intérêt spécialement à l’étranger.

Appellation d’Origine Vin De Qualité Supérieure

Dans le classement, le vin AOVDQS, vient juste après l’appellation AOC. Ils sont strictement contrôlés par l’institut national des appellations d’origine, INAO, qui prennent en considération la zone de production, le cépage, un faible pourcentage d’alcool, les méthodes de conduite culturale et de production. Toutefois, comme l’a bien expliqué Guillaume Ryckwaert propriétaire du négoce centenaire Raphaël Michel, cette appellation a disparu depuis la réglementation du 31 décembre 2011.

Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)

Cette appellation garantissant la qualité supérieure du vin est soumise à une réglementation stricte. En effet, les contrôles couvrent les méthodes de culture et de la production, la localisation géographique, et le pourcentage d’alcool.. etc. Ces vins sont strictement analysés, contrôlés, et même dégustés par INAO.

read more

Gestion du stress et des émotions

Fév 25, 18 Gestion du stress et des émotions

 

   Réactions inadaptées au stress

La réaction au stress facilite l’adaptation aux situations menaçantes ; cette réaction remonte très loin dans l’évolution de l’espèce humaine.

Ainsi, la “réaction de lutte ou de fuite” est une réaction par anticipation qui mobilisait toutes les ressources de l’organisme de nos ancêtres et leur permettrait de faire face aux prédateurs et aux autres dangers présents dans leur milieu.

Des stimuli émotionnels qui ne sont pas liés à aucune menace déclenchent cette même réaction chez l’homme moderne.

Ainsi, une personne peut avoir une “poussée d’adrénaline” lorsque le match de baseball auquel elle participe est décisif ou lorsqu’elle est excitée à la pensée d’assister à une fête.

Les réactions aux stress inefficaces sont qualifiées d’inadaptées.

Les réactions inadaptées au stress sont des réactions ou des modes de réaction chroniques, récurrents, qui n’aident pas à atteindre les objectifs de l’adaptation.

Ces objectifs sont les suivants : santé somatique ou physique (bien-être optimal) ; santé psychologique ou sensation de bien-être (bonheur, vie satisfaisante, bon moral) ; enrichissement du fonctionnement social, notamment travail, vie sociale et famille (relations positives).

Ces objectifs sont compromis par les réactions inadaptées, qui peuvent notamment être des évaluations erronées ou relever d’une adaptation inefficace.

  Comment gérer les situations stressantes ?

La fréquence, l’intensité et la durée des situations stressantes favorisent l’apparition des émotions négatives et des processus de décharge neurochimique qui s’ensuivent.

En évaluant les situations et en s’y adaptant plus efficacement, on peut anticiper et désamorcer certaines d’entre elles.

Par exemple, on peut éviter les événements potentiellement stressants qui se répètent (par exemple les disputes conjugales) en communiquant mieux et en recourant à la méthode de la résolution de problèmes ; on peut aussi corriger une tendance à la procrastination (remettre à plus tard l’exécution des tâches) afin de réduire le stress à l’approche des échéances.

Selon un médecin de Filiassur assurances, les processus d’adaptation consistant à recourir à l’alcool ou aux drogues pour réduire le stress augmentent le risque de maladie.

Afin de couvrir vos attentes en matière de prévoyance, Filiassur vous propose des assurances simples et vous garantit des prestations optimales.

D’autres modes d’adaptation inadéquats peuvent avoir le même effet, de façon moins directe.

Par exemple, les personnes qui présentent des traits comportementaux de “type A” (impatience, compétitivité et poursuite de la réussite) et envisagent fondamentalement la vie de façon hostile sont plus sujettes que les autres aux maladies liées au stress.

Les comportements de type A accroissent la production des catécholamines, soit les hormones médullosurrénales, de même que les effets concomitants de ces dernières sur l’organisme.

Les autres modes d’adaptation inadéquats sont notamment le déni, l’évitement et la distanciation.

Par exemple, une femme qui découvre une masse dans un de ses seins, mais nie la gravité de ce problème et remet à plus tard une visite chez son médecin, recourt au déni.

Le déni vise à lutter contre la menace, mais il peut aussi mettre la vie de la personne en danger.

Dans les modèles conceptuels de la maladie, on mentionne souvent le stress et l’inadaptation comme des précurseurs de la maladie.

read more